IMAGE A LA UNE-FOLLIOT

Article La dépêche du 03/07/16

Philippe Folliot a rencontré les membres de l’association VIA 81 pour faire le point sur le projet d’autoroute reliant Castres à Toulouse. Avec son collègue Philippe Bonnecarrère, sénateur du Tarn, le député tarnais a accueilli à la permanence de Castres Guy Bousquet, président de l’association, et Martine Bessière, vice-présidente, pour échanger et aborder les futures actions en faveur de l’autoroute. Au lendemain de la publication du sondage pro-autoroute dans La Dépêche du Midi et après avoir rencontré l’ensemble des élus, les membres ont souhaité présenter leur association. Issue de la fusion des associations Les Routes d’avenir et d’Atlase, l’objectif de VIA 81 est de fédérer et rassembler les entreprises, professions libérales, commerçants, syndicats professionnels, salariés, patrons, institutions, associations et membres de la société civile afin de participer activement à l’enquête publique et de se mobiliser pour défendre l’autoroute.

Regrettant une nouvelle fois que l’agglomération Castres-Mazamet soit encore et toujours la seule agglomération de plus de 100 000 habitants en France à ne pas avoir ni d’autoroute, ni d’aéroport international et ni de gare de TGV, les deux parlementaires ont fait part de leur soutien plein et entier au projet d’autoroute et ont affirmé être en accord sur les revendications de l’association VIA 81. Aussi, ils ont demandé à l’association et à l’ensemble des personnes en faveur de l’autoroute de rester vigilants quant au calendrier très serré du projet et les ont mis en garde sur l’utilisation de possibles arguments pour retarder le lancement de l’enquête publique qui doit se faire en décembre prochain.

Saluant le soutien populaire au projet, Philippe Folliot a demandé à être informé des prochaines actions menées en vue de l’enquête publique et a assuré qu’il serait toujours présent aux côtés des forces vives du sud du Tarn pour qu’enfin l’autoroute Castres-Toulouse se réalise.