image-a-la-une-autoroute-ici

Article journal d’ici 02/12/16 Dossier spécial autoroute Castres-Toulouse : à vous de mener l’enquête !

Mobilisation générale des Sud-Tarnais à partir du lundi 5 décembre, date de l’ouverture de l’enquête d’utilité publique sur le projet de mise en concession d’une autoroute entre Castres et Toulouse.

 

Pour ouvrir ce dossier spécial consacré à l’ouverture de l’enquête d’utilité publique sur le projet de mise en concession d’une autoroute entre Castres et Toulouse, ce lundi 5 décembre, nous avons choisi Jean-Claude Gayssot comme témoin.

Ex-ministre communiste de l’Equipement, des Transports et du Logement de 1997 à 2002, dans le « gouvernement Jospin», au fait des dossiers routiers, il est aussi un voisin et c’est depuis Béziers que Jean-Claude Gayssot donne son avis avant l’enquête d’utilité publique sur le projet d’autoroute, en concession privée, entre Castres et Toulouse.

 

Une 2X2 voies c’est bien, mais combien de temps faudra-il encore attendre? J’ai été ministre il y a vingt ans et à ce que je sache, ça n’a pas trop bougé. Voilà pourquoi la mise en concession est dans doute la plus réaliste.

À lire également…

L’impatience de l’entrepreneur.  Guy Doumayrou, 68 ans, ne cache pas son point de vue et s’agace de constater « que toutes les villes autour de nous sont desservies par une autoroute, sauf Castres. »
L’éleveur « attend du positif ». Portrait de l’agriculteur puylaurentais Jean-Yves Pages, ancien élu, qui attend beaucoup de l’arrivée de l’autoroute.
Une urgence pour les urgences. Pour Josiane Boularan, chef des urgences de l’hôpital du Pays d’Autan, et son équipe, l’autoroute est une priorité pour les patients atteints de pathologies graves.
Utile pour relancer le commerce. Quand elle a débarqué à Castres, en septembre 2015, de Caluire, à côté de Lyon, Nathalie Wagner, la directrice d’Auchan-Castres, a dû mettre le nez dans le fameux dossier de l’autoroute Castres-Toulouse.
« Accompagner le mouvement ». Rencontre avec Anne Laperrouze et Jean-Luc Alibert, maires respectifs des villages de Puylaurens et Soual, disposant déjà d’une déviation.
La barrière de la route empêche les flux. Pourquoi l’autoroute Castres-Toulouse changerait beaucoup de choses pour Christophe Brandy et son entreprise Dog’s cuir.